Publié par : Doudou Sow | 11 décembre 2014

Les conseillers en emploi, des acteurs de changement ou de transformation sociale

Doudou Sow Palais des Congrés de MontréalLes conseillers en emploi ont, entres autres, la lourde responsabilité de déconstruire les attentes irréalistes des immigrants par rapport au marché du travail québécois. Les trajectoires professionnelles des personnes immigrantes et leur profil de compétences constituent des marqueurs ou des indicateurs pour une intégration rapide en emploi. Il existe une interaction entre les conseillers en emploi et les chercheurs d’emploi qui doivent apprivoiser les habiletés de la communication interculturelle.

Le rôle des conseillers en emploi est souvent évoqué dans l’intégration socioprofessionnelle de l’immigrant. Ces derniers font tout ce qui est en leur pouvoir pour diminuer les obstacles d’insertion au marché du travail. Ils insistent sur l’attitude positive que les immigrants doivent adopter. Ils apprennent aux immigrants à bien se vendre (la technique du marketing) et à trouver également le juste équilibre entre se vendre et éviter de se vanter : autrement dit démontrer leur sens de l’humilité tout en évitant de se dévaloriser. Ils insistent sur les outils de marketing (CV persuasifs et accrocheurs, lettres de présentation personnalisées, meilleure prospection téléphonique).

Devant des difficultés à percer le marché de l’emploi, les personnes immigrantes ne peuvent compter que sur des stratégies gagnantes de recherche d’emploi. Elles doivent ainsi valoriser les compétences professionnelles et les réalisations qui leur ont permis d’avoir une solide expérience dans leur domaine ou secteur d’activités. Ne dit-on pas souvent qu’on reconnaît l’arbre à ses fruits?

L’intervention des conseillers en emploi aide à mieux préparer et accompagner les participants dans leur projet de vie ou de carrière professionnelle ou de retour aux études.

Pour aller plus loin sur le sujet, lire le prochain texte Le rôle des conseillers en emploi : aider des personnes en difficulté pour qu’elles retrouvent la dignité humaine http://goo.gl/ewhHqd

Ce texte est extrait  de mon  livre « Intégration : une responsabilité partagée entre la personne immigrante et la société d’accueil » paru le 2 avril 2014.

 


Laisser un commentaire Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :