Absence des noirs africains subsahariens dans le comité-conseil du MIDI, une autre controverse après celle de la publicité soulignant le 375e anniversaire de la Ville de Montréal
 
Monsieur le premier ministre,
Je vous interpelle directement sur cette injustice qui devrait être corrigée dans une société qui a toujours prôné la justice sociale et l’égalité de tous les citoyens, peu importe leur origine, ethnie, religion, orientation sexuelle ou sexe. Une Commission de consultation sur le racisme et la discrimination systémique qui veut régler, à juste titre, les problèmes de discrimination doit éviter de se faire accuser des mêmes injustices qu’elle prétend combattre. Plus jamais ça ! Nos droits doivent être respectés pour une meilleure inclusion de tous les citoyens. On ne peut pas me dire qu’il n’y a personne dans le processus de nomination qui a soulevé le drapeau rouge sur la non-représentativité des Afro-Québécois.
 

Lire la Suite…

C’est avec un immense plaisir que j’animerai, le 10 mai prochain, le Rendez-vous laurentien de l’emploi. Merci aux membres du comité développement économique et employabilité de Saint-Laurent ( CREE) pour leur confiance. Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de l’événement : 

                                                     COMMUNIQUÉ DE PRESSE

                                                      Pour diffusion immédiate

 

Rendez-vous laurentien de l’emploi :  « La diversité notre force! » 

Lire la Suite…

10352790_810202185657953_7479955059808026813_nLe ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) a lancé, le 20 février dernier, la deuxième phase de la campagne de sensibilisation « Ensemble, nous sommes le Québec ». La question de l’intégration revenant de plus en plus souvent dans l’actualité, il serait intéressant de jeter un regard constructif sur une pleine participation des Québécois, toutes origines confondues, à l’essor du Québec.

Les immigrants n’ont pas à porter tout seuls le fardeau de l’intégration. Cette vérité défendue en commission parlementaire en 2011 par l’ancien président du Conseil supérieur de la langue française (CSF), Conrad Ouellon, doit amener une nouvelle prise de conscience de la société d’accueil sur les efforts partagés de la question du lien social.

Lire la Suite…

16422552_1486801604664671_8855713070499218571_oL’acceptation de l’autre et la tolérance ne sont pas des acquis. Il faut une veille quotidienne par l’éducation et la sensibilisation. Des solutions visant à souligner les réussites des personnes issues des communautés culturelles et à encourager l’apprentissage de la différence doivent davantage être mises en œuvre. Il faut faire valoir les bons coups des personnes immigrantes.

Lire la Suite…

hm9b-he3La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ), dans une étude parue en mai 2012, a révélé une discrimination systémique à l’égard de certaines minorités ethnoculturelles. L’auteur de l’étude Paul Eid, qui a utilisé la formule recommandée par le Bureau international du travail (BIT), révèle que les minorités ou communautés racisées (terme sociologique) ou minorités visibles (terme juridique) subissent une discrimination environ une fois sur trois de la part des employeurs québécois.

Lire la Suite…

Images Doudou LivresLe débat sur le CV anonyme présenté comme un outil de lutte contre la discrimination à l’embauche refait surface dans l’actualité politique québécoise. Cette question,  qui n’est pas nouvelle, a le mérite d’être posée. Voici un texte intégral tiré de mon livre « Intégration professionnelle des personnes immigrantes et identité québécoise : une réflexion sociologique » publié en avril 2014 (analyse pp.169-172). Lire la Suite…

Publié par : Doudou Sow | 2 février 2017

Doudou Sow : lauréat du Mois de l’histoire des Noirs 2017

sow
C’est avec avec fierté et humilité que je reçois cette distinction. La Table ronde du Mois de l’histoire des Noirs m’encourage, à travers cet honneur, à toujours aller de l’avant dans mon implication sociale, un engagement pour une égalité réelle des chances. Il reste beaucoup de chemin à parcourir pour faciliter l’intégration socioprofessionnelle des communautés noires dans la société québécoise et canadienne. Mais nous devons travailler ensemble pour assurer une égalité réelle de tous les citoyens. Les jeunes noirs ont besoin de modèles valorisants. Il faut leur en proposer dans tous les secteurs d’activité afin qu’ils se sentent comme des citoyens à part entière et non entièrement à part. L’emploi favorise une meilleure participation des individus aux défis de la société. Une égalité réelle dans toutes les sphères de la société renforce davantage le sentiment d’appartenance des communautés ethnoculturelles (des parents comme des jeunes de deuxième génération). En conclusion, continuons à relever le défi de travailler ensemble pour renforcer la belle image de Montréal, du Québec, du Canada, sur le plan international, un laboratoire fécond de la richesse de la diversité ethnoculturelle. http://moishistoiredesnoirs.com/laureats/doudou-sow/

Publié par : Doudou Sow | 19 novembre 2016

Aspects multifactoriels de l’intégration sous forme de schéma

Source : Doudou Sow, Intégration : une responsabilité partagée entre la société d’accueil et la personne immigrante, Montréal, avril 2014, p.6, 417 p.

Source : Doudou Sow, Intégration : une responsabilité partagée entre la société d’accueil et la personne immigrante, Montréal, avril 2014, p.6, 417 p.

Lire la Suite…

Publié par : Doudou Sow | 28 octobre 2014

Les compétences recherchées par les employeurs québécois

Compétences recherchées par les employeurs québécoisLe monde du travail est en pleine mutation. En d’autres termes, le marché du travail ne cesse de se métamorphoser. La personne immigrante qui est à la recherche d’un emploi doit être à l’affût de tous les changements organisationnels. Lire la Suite…

Publicite MentoratEn attendant la publication de mon premier livre intitulé Intégration professionnelle des personnes immigrantes et identité québécoise : une réflexion sociologique, je vous invite à prendre connaissance du texte qui explique les fondements théoriques et empiriques de notre démarche.

La question de la problématique de l’intégration des personnes immigrantes est abordée différemment selon le point de vue des différents acteurs. Une vision différente selon de quel côté l’on se situe : une forme de dualisme. Pour la société d’accueil, les personnes immigrantes doivent s’intégrer aux réalités de la société québécoise en comprenant leur mentalité, leur spécificité, les valeurs communes et en cessant de se ghettoïser. Une intégration réussie passe inévitablement par la maîtrise des valeurs, des us et coutumes de la société d’accueil. Quant aux personnes immigrantes, l’intégration réussie signifie un emploi rapide dans son domaine de compétence.

Lire la Suite…

Older Posts »

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :