Publicités
Publié par : Doudou Sow | 30 mars 2017

Doudou se prononce officiellement sur l’absence des Africains subsahariens dans le comité-conseil du ministère de l’Immigration

Le comité-conseil est une instance décisionnelle qui intervient dans la première étape du processus de consultation sur le racisme et la discrimination systémique. Le rôle de ce comité d’experts mandaté par le ministère de l’immigration, de la diversité et de l’Inclusion (MIDI)  « sera, dans un premier temps, de fournir un avis sur, notamment, la nature de la consultation à mener et sur les sujets qui y seront abordés ». En entrevue à l’émission Afrik confidences, le sociologue a invité le gouvernement à se pencher sur la question de la discrimination patronymique à l’embauche des Noirs africains (étude Paul Eid  « Mieux vaut se nommer Bélanger que Traoré ») et à lutter contre toutes les formes de discrimination. Le sociologue a exhorté le gouvernement libéral provincial à faire preuve de pédagogie dans la nature et le traitement des sujets abordés afin d’éviter que des Québécois perçoivent la commission sur le racisme et la discrimination comme une chasse aux sorcières des minorités contre la population d’accueil.

À la lumière des informations révélées dans une entrevue téléphonique ( en date du 30 mars 2017) de l’éditrice Opale magazine avec une conseillère en communication de la Direction de la Communication du MIDI, l’action gouvernementale en matière de reconnaissance des compétences des Noirs africains doit donc être impérativement questionnée à l’instar des entreprises privées. Le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion fait un traitement différencié avec un autre groupe de la population en se basant sur le fait qu’il n’y a pas une expertise dans les communautés noires africaines sur les questions d’intégration. Pour les personnes qui se demandaient c’est quoi la discrimination systémique, voilà un exemple concret d’une définition de la discrimination systémique que le Ministère lui-même veut combattre.Cette décision du Ministère a un impact négatif sur les Noirs africains et tous les citoyens québécois et canadiens qui combattent l’injustice sociale. Cette décision est contraire aux valeurs québécoises d’équité, d’égalité réelle, de justice sociale et de respect de toutes les sensibilités pour une meilleure représentation de la population plurielle. L’émission réalisée par le journaliste Ludovic N’doly a été enregistrée dans les studios d’ICI télévision. Afrik confidences « offre à la diaspora africaine francophone un large éventail de l’apport culturel, politique, économique et social des africains».

Publicités

Laisser un commentaire Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :