Publié par : Doudou Sow | 17 mars 2016

Débat sur un projet de loi visant à augmenter l’immigration de 50 000 à 60 000 par an au Québec

La Coalition Avenir Québec (CAQ) dépose une motion à l’Assemblée nationale pour empêcher le gouvernement libéral provincial de hausser le seuil annuel d’immigration.

François Legault, le chef de la CAQ, revient à la charge sur le débat sur l’immigration, lors de la période Questions et réponses orales à l’Assemblée nationale du Québec. Voici les échanges entre lui et le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, sur le sujet. Le premier ministre accuse souvent le chef de la CAQ de « souffler sur les braises de l’intolérance » sur les questions liées à l’immigration et à l’intégration linguistique et identitaire des nouveaux arrivants. À vous de juger !

 


Propos de François Legault :
Le gouvernement libéral, élu par seulement 41% des Québécois, veut augmenter de 20 % le nombre d’immigrants reçus au Québec, sans débat!

La semaine dernière, le premier ministre a laissé parler ses émotions pour nous imposer sa décision.
Le premier ministre nous a annoncé qu’il veut augmenter de 50 000 à 60 000 le nombre d’immigrants accueillis chaque année au Québec, et il veut prendre cette décision lourde de conséquences pour l’avenir de notre nation sans débat.

Déjà une partie importante des immigrants ne parlent pas français et ne suivent pas de cours de français. Dans le contexte actuel, ce serait, à notre avis, irresponsable d’augmenter le nombre d’immigrants de 20 %.

Le gouvernement libéral a été élu par 41 % de la population. Est-ce qu’une décision aussi importante ne devrait pas avoir l’appui des deux tiers de la Chambre?

Le premier ministre refuse la proposition de la CAQ de rendre les cours de français obligatoires. De plus, il n’a pas d’objectif ni de plan pour réduire le nombre d’immigrants qui ne parlent pas français.

Les Québécois ont le droit d’être fiers de parler français. Ils ont le droit de vouloir prendre les mesures nécessaires pour conserver leur langue.

Le Québec est une terre d’accueil, mais il faut tenir compte de notre capacité d’intégration. Agir autrement serait irresponsable.

Le premier ministre doit s’engager à ne pas augmenter à 60 000 le nombre d’immigrants reçus au Québec à chaque année.

Source: Facebook de la CAQ (page officielle)

Responses

  1. pourquoi vous n’augmentez pas le nombre de points accordés a la connaissance du français pour les candidats à l’immigration?


Laisser un commentaire Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :