Publicités
Publié par : Doudou Sow | 11 septembre 2013

Un débat récurrent sur les signes religieux ostentatoires ou visibles dans la fonction publique québécoise

imagesCAIIDV3UOn peut lire sur le site du Secrétariat aux institutions démocratiques et à la participation citoyenne (SIDPC) un sondage qui indique que 57 % des Québécois sont d’accord sur une interdiction globale basée sur des motifs religieux.

« Le gouvernement péquiste, qui prépare une charte de la laïcité, estime avoir en main un sujet payant pour demander une majorité lors de la prochaine campagne électorale. Le Parti libéral (PLQ) ne veut rien savoir d’une telle charte, alors que la Coalition avenir Québec (CAQ) a des réticences. Le gouvernement prépare une consultation sur la laïcité. Un projet de loi pourrait être présenté avant la fin de l’année . »

L’application, selon le gouvernement libéral provincial, de 80 % des recommandations du rapport Bouchard-Taylor laisse perplexe la population québécoise. Gérer des demandes à la pièce ou au cas par cas risque de devenir une approche déroutante aux yeux des Québécois laïcs.

En guise de rappel, des partis politiques provinciaux comme le Parti québécois (PQ) et l’Action démocratique du Québec (ADQ), l’ancêtre de la CAQ, avaient manifesté leur intention d’interdire les signes religieux ostentatoires ou visibles dans la fonction publique québécoise.

En février 2010, Lucien Bouchard, ancien premier ministre du Québec, disait dans le débat identitaire, qu’il croyait à un parti de René Levesque, fondateur du Parti québécois (PQ), un parti d’ouverture et de tolérance et que les Québécois devaient avoir confiance en eux-mêmes. Nous souscrivons à cette analyse. Le fondateur du Bloc québécois en 1991 déclarait dans le cadre du Téléjournal de Radio-Canada du mardi 16 février 2010 que : « [Le PQ] a l’air de vouloir remplacer l’ADQ dans la niche du radicalisme. » Le Parti Québécois, étant un parti au pouvoir, peut s’aligner dans cette tendance, mais risque de perdre la voi-e-x des personnes immigrantes modérées. Un choix idéologique et politique qui confirme, selon certains immigrants, le manque d’ouverture à leur égard.

Aussi, quand Pauline Marois, chef de l’opposition officielle de l’époque (2008-2012), lui répondait que l’accueil n’était pas le symbole du reniement de ses valeurs et que le Parti québécois avait appuyé des politiques d’immigration, nous sommes aussi d’accord sur cette affirmation. Pour l’ancien premier ministre Jean Charest, la question de l’identité est source d’union et non de division si elle n’est pas bien posée. Il a lui aussi, de ce point de vue, parfaitement raison.

« Le projet de loi fait suite aux audiences de la commission sur les accommodements raisonnables, que le philosophe a présidée avec Gérard Bouchard. Il oblige les employés de l’administration publique – y compris ceux des écoles et des hôpitaux – à travailler «à visage découvert». On cible ainsi le voile intégral (burqa et niqab) sans le nommer. Les accommodements sont permis à condition qu’ils ne nuisent pas à la sécurité, à la communication ou à l’identification. Le hidjab, la kippa et le crucifix sont également permis. Le projet de loi pose les principes de la neutralité de l’État et de l’égalité homme-femme . »

Les accommodements au cas par cas ou à la pièce créent sans nul doute des problèmes, mais vouloir stigmatiser une partie de la population peut également entraîner des dégâts néfastes pour la cohésion sociale.

Le PLQ parle du respect des libertés individuelles pour ne pas statuer davantage sur l’interdiction du voile même si la presse québécoise nous apprenait que : « Les jeunes libéraux donnent leur aval à la création d’un office interculturel, Robert Dutrisac, Le Devoir, 13 août 2011 » La presse canadienne nous apprenait que : “Les dirigeants de l’aile jeunesse du parti libéral du Québec (PLQ) ont fait cette proposition lors de leur congrès en août 2011 dans la ville de Sherbrooke, plus précisément à l’Université Bishop. Les membres de la commission jeunesse veulent que le parti au pouvoir adopte une loi dans ce sens (définition du concept de laïcité et création d’un Office québécois d’harmonisation interculturelle (OQHC), ce qui est loin de se réaliser si l’on se fie aux commentaires des tenants du pouvoir .

Il n y a pas encore de consensus sur la question de la conception ou de la définition de l’interterculturalisme. La conception de la ministre de l’Immigration sur le concept de l’interculturalisme diverge de celle de Mme Marois : « L’interculturalisme «est un modèle qui encourage le dialogue et l’intégration et qui considère que les signes religieux ne viennent pas entacher le caractère neutre de l’État» », s’est contenté de dire la ministre.

Des débats ont déjà eu lieu surtout en commission parlementaire et permettaient, à ceux qui suivaient le sujet sur les accommodements et la laïcité, de connaître exactement la position et la direction du PQ sur les signes religieux ostensibles et la position très claire aussi du PLQ sur le sens donné à la « laïcité ouverte ».

En point de presse, le 28 août 2013, le député libéral Pierre Paradis a évoqué l’évolution du PLQ sur la question des « Symboles religieux : le PLQ pourrait virer vers l’interdiction » avant de se faire reprendre par son chef, Philippe Couillard , qui a jugé nécessaire de repréciser que la seule évolution de son parti concerne le projet de loi 94 qui exigeait que les services gouvernementaux soient donnés et reçus « à visage découvert ».

Malgré sa détermination de respecter les libertés individuelles, Philippe Couillard a répété dans toutes les tribunes qu’ « un gouvernement libéral s’opposerait au port du «voile facial» pour les femmes musulmanes, pour des questions d’identification et de sécurité .»

Un petit rappel des joutes oratoires à l’Assemblée nationale du Québec au moment où le PLQ était au pouvoir s’impose pour permettre à tout citoyen d’avoir une meilleure idée des positions des deux principaux partis du Québec sur les signes religieux.

Lire à ce sujet Une différence de vision des partis politiques sur le concept de laïcité et de l’interculturalisme par Doudou SOW

https://doudousow.wordpress.com/?p=745&preview=true

https://doudousow.files.wordpress.com/2013/09/avis-preliminaire-charte-des-valeurs-quebecoises-doudou-sow-8-septembre-2013.pdf

Publicités

Laisser un commentaire Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :