Publié par : Doudou Sow | 9 septembre 2009

Pertinence du bénévolat

Bénévolat<< Par le don, on mêle son âme à celle de l’autre >>.[1]Mauss Marcel

L’étymologie du mot « bénévolat » vient du latin  benevolus qui signifie « bonne volonté ». Dans la société québécoise, le principe de la dette sans fin fait référence au « principe du don et du contre don » de l’anthropologue Marcel Mauss qui a voulu « comprendre les logiques de l’action humaine ». En effet selon cet auteur, l’individu ne vit pas isolé mais en étroite collaboration avec les autres membres de la société. Chacun a une dette par rapport à un autre et cette dette n’est jamais terminée d’où l’obligation morale de solidarité.

Le bénévolat est une expérience enrichissante sur le principe du donner et du recevoir mais en même temps constitue un tremplin pour obtenir une première expérience de travail québécoise. Dans certaines sociétés africaines par exemple, le bénévolat reste, pour la plupart du temps, une implication sociocommunautaire dans les quartiers populaires à l’occasion des événements sportifs et culturels. Au Québec, la signification du bénévolat va au-delà de ces aspects. Le bénévolat permet de « donner au suivant » tout en ouvrant les portes d’un  emploi qualifié.

Conciliation bénévolat  et  « jobine »

Certains nouveaux arrivants disent souvent qu’ils n’ont pas le temps de donner bénévolement de leur temps sous prétexte qu’ils sont dans une période de survie. Même s’il demeure évident de trouver impérativement une « jobine » pour payer les factures, il est également important de ne pas négliger le bénévolat qui pourrait ouvrir bien des portes surtout en contexte de crise économique. En donnant peu de son temps à raison d’une heure ou de deux heures par jour ou semaine ou mois, la personne immigrante  élargit son  réseau de contacts, brise son isolement et s’inscrit dans l’interculturel.

La personne immigrante qui néglige ce moyen de perfectionnement incontournable fort apprécié des employeurs minimise ses chances d’embauche. Ceux ou celles qui sont à la recherche de leur première expérience québécoise ont tout à gagner en s’investissant dans ce que j’appelle la preuve d’une intégration citoyenne.

Moyen de perfectionnement

Le bénévolat permet à la personne immigrante, surtout au nouvel arrivant, d’apprendre, de développer et de valider de nouvelles connaissances. Il augmente ses compétences relationnelles en décryptant les codes de la société québécoise. Il permet au nouvel arrivant de  comprendre davantage le fonctionnement de la société québécoise. Cet outil lui permet aussi d’enrichir son curriculum vitae en le rendant plus attractif aux yeux des employeurs qui se posent souvent la question de l’adaptabilité de la nouvelle recrue dans son nouvel environnement. Pour une personne qui n’est pas née au Québec, n’a pas fait des études et n’a jamais obtenu une expérience canadienne,  le bénévolat est un passage obligatoire.

La personne immigrante pourra toujours justifier la question de sa motivation devant l’employeur en lui rappelant l’esprit du bénévolat.

Le bénévolat élargit des réseaux de contacts et valide un certain nombre d’informations sur la réalité du marché du travail. Le bénévole peut ainsi approcher des professionnels qui n’hésiteront pas à le renseigner sur les défis du poste compte tenu de son engagement social. Les professionnels apprécient la conscience sociale du bénévole et à leur tour lui viennent en aide par des conseils précieux et des références dans des entreprises qu’ils connaissent.

Pour certaines personnes qui veulent se réorienter, le bénévolat constitue  aussi un moyen de valider leur intérêt pour la profession. Le contact avec la réalité du métier permet au bénévole de se faire une première idée sur la profession.

Bénévolat ciblé

Le bénévolat devrait être ciblé en fonction d’une cause, d’une carrière, ou des valeurs qui vous tiennent à cœur.

Le bénévolat permet à la personne immigrante, lors de son entrevue, de démontrer à l’employeur sa capacité à travailler en équipe, sa flexibilité, son dynamisme.

Par exemple, à titre personnel, l’expérience que j’ai acquise comme bénévole au Centre social d’aide aux immigrants (CSAI) m’a ouvert les portes d’un emploi comme conseiller en immersion professionnelle à l’organisme PROMotion – Intégration – Société nouvelle (PROMIS).

J’ai pu valoriser cette expérience lors de mon entrevue en donnant des exemples concrets de tâches effectuées et de compétences développées.

Le bénévolat m’a permis également d’obtenir une troisième référence dans le cadre des entrevues de sélection.

Le nouvel arrivant qui décide de s’engager dans une logique non marchande peut contacter le Centre d’action bénévole de Montréal en cliquant sur « Je veux faire du bénévolat ». Il peut aussi communiquer avec certains organismes communautaires qui développent le volet  Bénévolat.

La semaine de l’action bénévole qui se tient au mois d’avril constitue le meilleur moyen de rappeler l’importance de cette action citoyenne.


[1] Mauss Marcel; << Essai sur le don >> in Sociologie et Anthropologie, Paris, PUF, 1978, p. 78.


Responses

  1. Bonjour Doudou,

    Ça m’a fait plaisir de surfer sur ton site. C’est vraiment excellent ce que tu fais et le design de ton site web est magnifique, dont j’ai pu lire quelques articles et renseigenments sur ton travail actuel. Je te félicite pour ce travail et je te souhaite une bonne continuation Doudou. Je tiens à t’informer que lors de ma formation en Maîtrise de santé publique en France, j’ai fait le module « sociologie des organisations » avec Henri Bergeron qui est chercheur au CNRS à Paris. J’ai toujours aimé ce module, car j’ai appris beaucoup de choses dans le travail au sein d’une organisation.

    Merci!
    Mounira

  2. Bonjour

    C’est avec un reel plaisir qu’il me plait de vous ecrire. je suis Senegalais technicien en reseau informatique Mon vrai nom c’est silly sow mais mon surnom c’est doudou sow.c’est suite a des recherches sur google que j’ai vu ton site et ton nom . je tiens a vous feliciter pour votre engagement et je suis très content de voir un homonyme evolué en dehors du pays .

    bon courage

  3. Salut Doudou

    J’ai jeté un coup d’oeil sur ton site internet et je le trouve pas mal, c’est une très bonne initiative. Je suis surtout content et je peux même me permettre de dire, « je suis fier » de toi mon vieux, au vu de ton parcours. Avoir pu trouver aussi rapidement un travail démontre bien ton sens de responsabilité, ta ténacité, ton talent, ta facilité de contact et de communication.
    Sans exagérer, je pourrais dire que tu es un exemple, et j’imagine que les autorités québécoises aussi doivent bien apprécier ce que tu fais, car tu apportes « quelque chose » de plus, tu n’es pas de ceux qui attendent les bras ballants qu’on les aident. Un bon exemple « d’intégration » diraient tes « cousins » français.

    En tout cas, je te souhaite de continuer ainsi, et de porter haut le drapeau de ceux qui te ressemblent.

    Bonne continuation.

    Zaïnal-Abidine RAHMA

  4. Bonjour Mr Sow,

    J’ai lu l’article sur le bénévolat et j’avoue que ma position était celle de la personne pensant d’abord survivre.

    Je pensais aussi qu’il fallait s’engager pour beaucoup de temps, mais si je peux faire deux heures par semaine, ça se concilie aisément avec d’autres activités. Comme vous le dites, c’est la voie royale pour mieux connaitre le milieu et sans doute on en reçoit énormément même quand on ne débouche pas sur un emploi. Le contact humain qui en résulte est déjà quelque chose (c’est ce qui manque le plus ici je crois). »

    Abdoulkarim Saadatou

  5. fabuleux post, merci bien.


Laisser un commentaire Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :